Système CFAO CAD Cam ZIRKONZAHN

Le laboratoire CERALLIANCE a choisi le système zirkonzahn , pour la simplicité de son utilisation et la richesse de ses possibilités. Il a été élaboré et conçu par un prothésiste dentaire de métier Enrico STEGER.

Notre expérience dans la CFAO nous permet aujourd'hui de traiter la totalité de la prothèse conjointe de façon numérique. Elaborant la prothèse par ordinateur après scannage de l'empreinte physique ou réception d'empreinte numérique. On les usine avec une fraiseuse numérique M3 et tout cet ensemble est fait en traitement interne au laboratoire.

LA CONCEPTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR

La conception assistée par ordinateur permet d'élaborer tous types de prothèses conjointes des plus classiques (couronne coulée, chape céramo métal ...etc...) aux plus élaborées (bridge transvissé, barre fraisée, faux moignon anatomique.etc.)Pour cela on peut travailler sur modèle physique scanné ou sur empreinte numérique.

systeme zirkonzahn

La conception assistée par ordinateur permet d'affiner de façon très précise les limites cervicales et l'ajustage de ces limites. Elle nous permet de régler de façon permanente l'espace ciment entre la préparation dentaire et l'intrados de la coiffe selon la demande du praticien, de parfaitement régler l'occlusion ainsi que les mouvements de latéralité, protrusion, grâce à un articulateur virtuel.

La conception assisté par ordinateur nous permet de concevoir à partir d'une situation existante des bridges de toute étendu, avant intervention du praticien en bouche. Cette technique permet si le patient le souhaite, de garder l'esthétique existant ou de le modifier. L'usinage d'un bridge provisoire en PMMA, validera le choix du patient et du praticien. Il est possible d'usiner une gouttière de positionnement, qui guidera le praticien dans la préparation de la taille. Mais également de réintégrer des modifications d'ordre esthétique ou d'occlusion que le praticien peut avoir exécuté sur la prothèse provisoire.

prothese assistée par ordinateur

LES MATERIAUX USINABLES

Grâce à la conception assistée par ordinateur et l'usinage numérique, nous avons la possibilité d'usiner les prothèses conjointes mais également les armatures squelettées en adjointe dans différents matériaux.

Dans la famille des polymères nous avons les PPMA polymère traditionnel qui existe dans différentes élasticités selon que l'on souhaite usiner, une prothèse définitive, une prothèse provisoire de courte ou longue durée. Nous trouvons également le PAEK (polyaryléthercétones) polymères thermoplastiques à haute performance. Ce matériaux nous permet depuis une bonne année d'usiner des armatures de bridge très performantes pour les travaux sur implants car le PAEK a un effet amortisseur ce qui diminue la pression sur les implants. On peut également avec le PAEK usiner des inlay cores qui associés avec une coiffe zircone ou céramique pressée fait disparaitre 100% du métal ; quand on connait l'effet corrosif du nickel chrome ou du chrome cobalt c'est un atout majeur qui s'offre à nos professions.

On peut également en prothèse adjointe usiner des châssis plaque ou squellété en PAEK . Ce qui permet une nouvelle fois d'évincer le métal. Il faut reconnaitre que quelques problèmes d'ordre technique subsistent (fracture, adjonction dent,...).

type de prothèses dentaires

La zircone matériaux de plus en plus utilisée dans notre profession, associe la dureté du métal et l'esthétique de la céramique. Ce matériau parfaitement lisse est peu agressif pour les dents antagonistes contrairement à la céramique feldspathique qui devient abrasive en s'usant. La zircone permet de réaliser des chapes qui seront stratifiées, de réaliser des coiffes 100% zircone qui seront colorées avant sintérisation et maquillées après, de réaliser des faux moignons anatomiques sur embase titane, des bridges transvissés, des barres fraisées pour les prothèses implanto-portées, des attachements.

prothèse dentaire en zircone

Les céramiques et nano céramique que l'on peut usiner sous irrigation d'eau permettent de réaliser des couronnes esthétiques unitaires, des onlays et des facettes. Ces matériaux sont uniquement réservés aux éléments unitaires.

Résine de validation il en existe deux :

La try-in résine blanche, qui permet de réaliser toutes les maquettes de validation pour les essayages en bouche. Cette phase de travail donne au praticien la possibilité de gérer l'esthétique et l'occlusion avec le patient. De retour au laboratoire ses informations sont enregistrées par un rescannage du modèle avec le bridge de validation. Ainsi lors de la pose le praticien ne rencontrera aucun obstacle.

La résine calcinable , dite burn out : nous l'utilisons pour réaliser les armatures des bridges métal. Cette technique permet au praticien lors de l'essayage de faire les corrections d'occlusions, voire de sectionner le bridge, de le resolidariser en bouche, avant la coulée définitive.

prothèse dentaire en céramique

Résine usinable : les résines transparentes rigides et semi souples, nous permettent d'usiner des gouttières de désocclusion, des guides chirurgicaux implantaires, des guides radiologiques, des gouttières de positionnement pour les bridges provisoires. Mais aussi les armatures de bridge métal, cette possibilité donne au praticien un visuel des préparations sous l'armature.

Ce champ très large d'utilisation de la conception assistée par ordinateur et l'usinage numérique nous permettent de maintenir une qualité permanente, dans l'ajustage cervical, l'occlusion, les points de contact. De pouvoir gérer l'esthétique en amont de la prothèse définitive. D'avoir à notre disposition diffèrents types de matériaux (PMMA, métal, zircone ,résine calcinable,paek , nano céramique) tout ceci réuni, réduit de façon très significative les échecs et garantit une longue longévité à nos prothèses.

Contact

A lire également

LETTRE D'INFORMATION :